Stock épuisé.
Quantité minimum d'achat
La quantité minimum d'achat n'est pas atteinte

Rubrique Urgences climatiques

La crise climatique s’aggrave et s’accélère, bien des faits et chiffres en attestent :

 - D'après la déclaration provisoire de l'Organisation météorologique mondiale (OMM) sur l'état du climat mondial publié ce 6 novembre, la température moyenne à la surface du globe pour les neuf premiers mois de l'année dépassait de quelque 1,1 °C celle de l'époque préindustrielle. Sous l'effet d'un puissant Niño, 2016 devrait conserver son statut d'année la plus chaude, 2015 et 2017 se disputant la deuxième et la troisième places.

 - L'été 2017 a été le deuxième été le plus chaud en France depuis 1900, avec une température supérieure de 1,5°C en moyenne, a annoncé Météo France. "On aura des étés de plus en plus chauds surtout si rien n'est fait contre le réchauffement climatique", a réagi sur franceinfo, vendredi 1 septembre, Jean Jouzel, climatologue et ancien vice-président du GIEC.

 - L’observatoire climat des Hauts-de-France a rendu son verdict sur l’évolution de notre climat tempéré d’influence océanique, ses températures clémentes et ses précipitations régulières. Mais les résultats présentés le 5 octobre à Arras ne cèdent plus la moindre place au doute : oui, le climat de la région a déjà changé.

 - Le changement climatique est visible aussi en France, en Île-de-France et bien sûr à Paris où le phénomène d’îlot de chaleur urbain (caractéristique des villes denses) amplifie l’augmentation des températures. Face à cette situation, la Ville de Paris a mis en œuvre son Plan Climat Energie Territorial (PCET). L’APC et Météo-France vous informent sur l’évolution du climat à Paris.

 - L’Oxfam a également publié un rapport accablant sur la situation des déplacés climatiques. Depuis 2008, environ 26 millions de personnes sont déplacés chaque année à cause d’une catastrophe naturelle. En 2016, elles étaient 23,5 millions selon le rapport d’Oxfam publié le 2 novembre 2017 et intitulé « Déracinés par le changement climatique ». Et c’est sans compter toutes les personnes forcées de quitter leur foyer à cause de catastrophes dites « lentes », comme les sècheresses et la montée des eaux.

 - Pour la première fois depuis plus de dix ans, les chiffres de la faim dans le monde repartent à la hausse avec 815 millions de personnes souffrant de famine, soit plus d'une personne sur dix. En cause, des conflits de plus en plus nombreux exacerbés par les événements climatiques extrêmes (inondations, sécheresses…). Un cercle vicieux qui n’est pas près de s’arrêter. La faim pourrait augmenter de 10 % à 20 % d'ici 2050.

 - Elles ne cessent de faire la « Une » des journaux en cette rentrée, les catastrophes naturelles se multiplient d’un point à l’autre du globe. Un avertissement de ce qui nous attend si nous ne prenons pas de sérieuses mesures pour lutter contre le réchauffement climatique, alerte à l’unisson la presse mondiale. Signe que ces catastrophes sont toujours plus importantes, leur coût a été multiplié par cinq en seulement quinze ans.

 - Le coût des catastrophes liées au changement climatique, comme les ouragans, les sécheresses et les incendies de forêt, pourrait atteindre 35 milliards de dollars par an d’ici à 2050 aux États-Unis, a prévenu un organisme du Congrès, appelant le gouvernement fédéral à mieux s’y préparer. Le rapport du Government Accountability Office (GAO) –équivalent de la Cour des comptes en France– estime que les États-Unis ont dépensé plus de 350 milliards de dollars ces dix dernières années en programmes d’aide aux victimes de désastres naturels ou pour couvrir des pertes (récoltes agricoles par exemple).

- BP, Chevron, Gazprom, Coal India... Les 90 principales entreprises productrices de pétrole, gaz, charbon et ciment sont responsables de 57% de la hausse de la concentration atmosphérique en CO2, de près de 50% de la hausse de la température moyenne mondiale, et d’environ 30% de la hausse du niveau moyen des mers observées depuis 1880. Ce sont les résultats d’une étude publiée le 7 septembre par l’ONG américaine Union of Concerned Scientists (UCS) dans la revue "Climate Change".

 

  • Liens
  • Contact
  • Nous rejoindre
  • Mentions légales